Go to contentGo to menuGo to searchGo to the news list

BonDroit : bonheur et droit


Main navigation

    Search

    Breadcrumb

    Présentation du projet

    Présentation du projet

    • Share this page on social networks
    • E-mail this page

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Print this page

    BonDroit en bref

    Faire de la thématique du bonheur et du bien-être social un thème référence de la Région Pays de la Loire.

    Nuage de mots

    La question du « bonheur » a toujours été parmi les plus discutées.

    Certaines sciences dures (biologie et neurosciences) ainsi qu’un nombre croissant de disciplines des sciences humaines (philosophie, psychologie, sociologie, histoire et sciences économiques) ont investi le sujet.

    Cet engouement pour les recherches sur le "bonheur" répond à une interrogation constante de l’homme et des sociétés.

    Il surprend en revanche que cette notion paraisse toujours s’inscrire hors du champ de l’analyse juridique. Or, elle est un principe des droits de l’homme (déclaration d’indépendance américaine, déclarations françaises de 1789 et 1793, projet d’amendement actuel de la Constitution brésilienne...etc.).

    Les travaux des économistes sur la mesure et les critères du bien-être repris et amplifiés par les organisations internationales incitent à prendre très au sérieux cet objectif des États d’amélioration de la qualité de vie.

    Le projet BonDroit ambitionne donc de voir comment le droit et les politiques publiques tentent d’objectiver la recherche du bonheur en essayant, concrètement, de satisfaire les droits sociaux élémentaires, pour le bien-être du plus grand nombre.

    BonDroit en chiffres

    • Durée

    4 ans

    • Équipe

    39 enseignants-chercheurs et chercheurs

    • "Fab-Lab BonDroit"

    60 participants