Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

BonDroit : bonheur et droit


Navigation principale

    Recherche

    Fil d'ariane

    Journée d'études Axe 1

    Journée d'études Axe 1

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page

    Le revenu universel : l'avenir d'une illusion ?

    Le 16 novembre 2017

    Co-organisée par Gwendal Châton, Maître de conférences en science politique, et Martine Long, Maître de conférences HDR en droit public, de l'Université d’Angers, cette journée d’études à dimension exploratoire aura pour titre : « Le revenu universel : l'avenir d'une illusion ? ».

     

    Elle sera consacrée à une thématique qui s’est rapidement développée dans les démocraties occidentales, mais aussi au-delà, sous différentes appellations – revenu universel, revenu de base inconditionnel, allocation universelle, basic income, etc. Les prises de position de plusieurs candidats à l’élection présidentielle française de 2017 constituent une bonne illustration de cette volonté, de plus en plus largement partagée, d’innover dans le domaine des politiques sociales tout en réformant l’Etat Providence hérité du XXe siècle.

    Dans ce contexte porteur, cette journée cherchera à clarifier les termes du débat et à examiner les multiples enjeux liés à cette « utopie concrète ». Ayant pour caractéristique de pouvoir être abordé à partir de nombreuses clés d’entrée, cet objet sera ainsi soumis à un questionnement de nature pluridisciplinaire (associant le droit, la science politique, la sociologie, la philosophie et l’économie) qui intègrera nécessairement une perspective comparative. Ce faisant, on veillera à situer le propos à la fois à un niveau théorique et à un niveau pratique : on s’intéressera à la redéfinition de la justice sociale, à l’élargissement de la liberté de choix, à l’évolution des formes de solidarité dans les sociétés post-industrielles, à une possible « fin du travail », mais aussi plus pragmatiquement au financement de ce type de revenu inédit, à ses conséquences sur la protection sociale, à l’impact du montant choisi sur les objectifs poursuivis. Cette manifestation voudrait enfin contribuer à la construction de « ponts » entre le monde académique et la « société civile » : on pense notamment à l’administration (fonctions publiques territoriales et d’Etat), au monde politique (notamment les élus locaux), aux militants politiques et associatifs, aux acteurs du secteur social, etc.

     

     En somme, cette journée d’études entend positionner l’Université d’Angers sur une thématique émergente dont tout porte à croire qu’elle va s’installer durablement au cœur du débat public et qu’elle va générer des politiques appelées à transformer radicalement nos sociétés et nos modes de vie.

    Cet évènement scientifique est un élément du projet régional BonDroit porté par le Centre Jean Bodin : le revenu universel est bien un dispositif politique qui, via sa mise en forme juridique, peut venir concourir à l’augmentation du bonheur individuel et collectif.

     

     Programme provisoire

    9h - Accueil des participants

    9h20 - Allocutions d’ouverture

    • Christophe Daniel, Doyen de la Faculté de droit, d’économie et de gestion
    • Félicien Lemaire, Directeur du Centre Jean Bodin, coordinateur du projet BonDroit

     

    9h40 - Propos introductif : « Les fondements philosophiques d’une idée politique »

    • Gwendal Châton, Maître de conférences en science politique à l’Université d’Angers

     

    I- OBJECTIFS ET CRITIQUES DU REVENU UNIVERSEL

     Matinée présidée par Bernard Gauriau, Professeur de droit privé à l’Université d’Angers

     

    10h - « Le revenu universel comme instrument de lutte contre la pauvreté et les inégalités »

    • Michel Borgetto, Professeur de droit public à l’Université Paris 2, directeur de la Revue de droit sanitaire et social

     

    10h20 - « Le revenu universel comme instrument de promotion de la liberté de choix »

    • Caroline Guibet Lafaye, Directrice de recherches en philosophie au CNRS

     

    10h40 - Discussion avec le public

    11h15/11h30 - pause café

     

    11h30 - « Simplifier ou révolutionner ? La protection sociale à l’épreuve du revenu universel »

    • Martine Long, Maître de conférences HDR en droit public à l’Université d’Angers, codirectrice du Master 2 « Droit des interventions publiques »

     

    11H50 - « Le revenu universel peut-il modifier notre rapport au travail ? »

    • David Cayla, Maître de conférences en économie à l’Université d’Angers

     

    12h10 - Discussion avec le public

    13h – Déjeuner

     

    II- LE REVENU UNIVERSEL A L’EPREUVE DE LA POLITIQUE

    Après-midi présidée par Arnaud Leclerc,Professeur de science politique à l’Université de Nantes

     

    14h30 - « Le revenu universel : métamorphose dans notre approche du travail ou simple réforme socio-fiscale ? »

    • Jean-Eric Hyafil, doctorant en économie, membre du Mouvement Français pour le Revenu de Base (MFRB)

     

    14h50 - Discussion avec le public

                   

    15h15/17h15 – Table ronde : « Le passage au politique »

    • Daniel Percheron, sénateur du Pas-de-Calais, rapporteur du rapport sénatorial « sur l’intérêt et les formes possibles de mise en place d’un revenu de base en France » (octobre 2016)
    • Jean-Luc Gleyze, président du Conseil départemental de Gironde, cadre d’expérimentation d’une mise en place d’un revenu universel
    • Agnès Verdier-Molinié, présidente de la Fondation pour la Recherche sur les Administrations et les Politiques Publiques (IFRAP)
    • Marc de Basquiat, président de l’Association pour l’Instauration d’un Revenu d’Existence (AIRE) et co-auteur de Liber. Un revenu de liberté pour tous
    • Chantal Richard, Secrétaire confédérale CFDT en charge du dossier insertion, pauvreté, chômage, Service Emploi-Sécurisation des Parcours Professionnels

     

     17h30 - Pot de l’amitié - Cocktail  

     

    Inscriptions

    Vous pouvez d'ores et déjà vous inscrire à la journée d'études via le formulaire en ligne accessible ici !