Go to contentGo to menuGo to searchGo to the news list

BonDroit : bonheur et droit


Main navigation

    Search

    Breadcrumb

    Journée d'études Axe 2

    Journée d'études Axe 2

    • Share this page on social networks
    • E-mail this page

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Print this page

    Du droit à l'éducation à la protection de l'enfance : entre bonheur et bien-être

    Le 2 juin 2017

     

    Dans le cadre des journées scientifiques de l'Université de Nantes, l'Axe 2 organise une journée d'études traitant du bonheur, par le prisme du droit à l'éducation et la protection de l'enfance.

     

    1ère partie : Les politiques concourant à l’effectivité du droit à l’éducation

    On partira de l’hypothèse d’une absorption de la quête du bonheur dans une appréhension large de l’objectif de bien-être, laquelle semble se vérifier dans les politiques de prévention de la santé compte tenu de la définition englobante de la notion de santé retenue par l’OMS (panel 1). On perçoit toutefois dans la conception de politiques récentes, comme celle de prévention du harcèlement scolaire ou celle de lutte contre le « décrochage scolaire », une attention portée à la psychologie de l’enfant (estime de soi, etc) (panel 2).

     2ème partie : La portée et les limites de l’universalité des droits de l’enfant : du droit à l’éducation à la protection de l’enfance

    Un idéal de bonheur est-il identifiable à travers les modes de traitement spécifiques destinés aux publics vulnérables, qu’ils empruntent la voie judiciaire ou des voies alternatives de résolution des conflits par le dialogue et la communication (panel 3) ? A quelles limites liées aux spécificités régionales se heurte la pénétration des standards universalistes à travers le monde (panel 4) ?

    Programme

     

    Matinée

    9H-9H15  Introduction Jacques Fialaire

     

    1ère partie : Les politiques concourant à l’effectivité du droit à l’éducation

    9H15-10H30         Panel 1 : La prévention et la promotion de la santé au bénéfice des agents et des usagers des services d’éducation

    Animateur : Eric Mondielli, professeur de droit public à l’Université de Nantes

    • Aline Vignon-Barrault, Professeur de droit privé à l’Université d’Angers, Le bonheur de l’enfant et le préjudice réparable dans le contentieux des accidents scolaires.
    • Yann Buttner, doctorant en droit public à l’Université d’Angers, Le bien-être au travail dans les services de l’éducation nationale
    • Patricia Saraux, directrice de la santé publique à la Ville de Nantes, et Mme X. médecin de santé scolaire, La santé scolaire de la Ville de Nantes et le bien-être des élèves
    • Arnaud Laurans, directeur de la santé publique et du handicap à la Ville de Rennes, La santé scolaire de la Ville de Rennes et le bien-être des élèves 

     

    10H30-11H           Pause

    11H-12H               Débat

     

    Après-midi

    13H30-14H45       Panel 2 : L’apport des politiques de lutte contre le "décrochage scolaire"

    Animatrice : Mélusine Harlet, co-pilote du groupe de travail « Education et bonheur », Fabrique Spinoza

    • Antony Taillefait, professeur de droit public à l’Université d’Angers, Les orientations générales de la politique de décrochage scolaire
    • Pierre Ruello, Chef d’établissement scolaire, Bienveillance à l’école et lutte contre le « décrochage scolaire » à l’Education nationale
    • Martine Vidgrin, Cheffe de projet DAPSI au rectorat d’académie de Nantes, Le partenariat de l’école avec son environnement
    • Carole Garcia, Déléguée académique à la vie lycéenne au rectorat d’académie de Nantes, De quelques expériences de tutorat entre élèves "pairs"

     

    14H45-15H                   Débat

    15h-15h15                   Pause

     

    2ème partie : La portée et les limites de l’universalité des droits de l’enfant : du droit à l’éducation à la protection de l’enfance

    15H15-16H15       Panel 3 : Les traitements spécifiques des publics vulnérables

    Animateur : Hervé Rihal, Professeur de droit public à l’Université d’Angers

    • Aude Cavaniol, maître de conférences en droit public à l’Université de Rennes 2, Le droit à l'éducation des mineurs étrangers
    • Emmanuelle Hardy, diplômée du master 2 DIEDF Univ. Nantes, La défense des droits des élèves handicapés en Belgique : entre protection juridictionnelle et médiation
    • Johanna Smith Rangel, doctorante en droit public à l’Université de Nantes (DCS), La protection des mineurs victimes, étude comparative des systèmes pénaux en France et en Colombie

     

    16H15-17H15       Table ronde 4 : L’effectivité des normes internationales face aux spécificités régionales

    Animateur : Félicien Lemaire, professeur de droit public à l’Université d’Angers, directeur du Centre Jean Bodin

    • Jérôme Wandji K, maître de conférences à l’Université de Douala (Cameroun), La protection de l’enfance en droit comparé : l’expérience africaine
    •  Sébastien Bélibi Daila, doctorant en droit public à l’Université de Nantes (DCS), Portée et limites de l’universalisme du droit à l’éducation en Afrique
    • Walfa Téllez-Barbosa, doctorante en droit public à l’Université de Nantes (DCS), L’application du principe du « Buen Vivir » dans la mise en œuvre du droit à l’éducation en Amérique Latine

     

    17H15-17H45                   Débat

     

    17H45-18H           Synthèse finale, par Jacques Fialaire

     

    Informations pratiques

    Vendredi 2 juin 2017
    9h-18h
    Cité des congrès de Nantes Métropole